Sourde… et alors?

J’ignore si tu es toi-même malentendant, sourd, proche d’un handicapé auditif ou tout simplement un curieux, mais sois la bienvenue dans tous les cas. Je tiens par ce présent billet à satisfaire la curiosité de certaines personnes mais surtout à rassurer les parents d’enfants handicapés auditifs sur leur capacité à avoir de brillants et heureux parcours et enfin pour mieux faire connaître cet handicap qui révêt pas mal de préjugés idiots.

@MyOverviews

@MyOverviews

J’ai découvert mon handicap auditif à l’âge de 18 ans lorsque j’étais en classe préparatoire  Maths Sup. A priori, pas de raison héréditaire. Pas d’accident non plus, mais Moi, je m’en fiche! J’ai grandi comme ça et je n’en chercherais pas la cause. Il faut faire avec puisque dans tous les cas c’est un phénomène irréversible: je n’entendrais jamais comme une personne ayant toutes ses facultés auditives.

Si on cherchait tous à savoir pourquoi on est né manchot, aveugle, trisomique, diabétique, asthmatique ou avec je ne sais quelle pathologie, je pense que nous serions tous dépressifs… Pour ma part j’ai été diagnostiquée d’une perte auditive sévère car avec une perte auditive variant entre 70 et 89 dBHL du meilleur côté et allant à plus de 90 dBHL sur l’autre côté.

Ce que je souhaite partager est que ce handicap m’a fait prendre conscience du regard des autres car auparavant je n’ai jamais eu de problème d’intégration. J’ai eu un très bon parcours scolaire. Plus laborieux au primaire et excellent au secondaire. Je n’ai jamais senti de faiblesses ni de manque face à mon handicap. En fait, il fait parti de moi. Il m’a permis d’avoir un univers imaginaire très développé et un goût pour le théâtre et pour l’expression orale notamment la poésie. Surement une adaptation inconsciente et voulue par mes parents pour développer mes aptitudes à bien articuler et à m’exprimer.

La gène s’est ressentie en classe préparatoire. J’avais du mal à suivre les cours. L’ORL que j’ai consulté à l’époque m’a indiqué que mon cerveau a montré sa limite entre l’adaptation et le besoin de concentration intense du au travail demandé au niveau des classes préparatoires. Cette rencontre m’a surtout marqué par sa violence. Ce dernier m’a littéralement indiqué qu’avec un tel niveau de surdité je n’arriverais à rien dans ma vie. Je ne vous cache pas qu’heureusement que ma Maman était avec moi et qu’elle lui a remonté les bretelles gentiment mais sûrement et je l’en remercie car je vivais mon réel premier échec à l’âge de 18 ans. Un échec qui aurait pu me détruire et briser tous mes rêves…

Se dire que l’on est différent, que l’on est handicapé et que cela est irréversible est quelques choses que l’on comprends très vite. J’ai accepté car je n’avais pas le choix et j’ai réalisé tout le chemin parcouru et tous les succès remportés notamment à travers mon cursus scolaire et les activités parascolaires réalisées. Je me suis donc dis que rien n’était impossible car le cerveau humain est une belle machine. J’ai donc été appareillée et j’ai découvert des sons qui m’étaient tout à fait inconnus comme ceux des petits oisillons le matin, ceux de la goute d’eau du robinet qui n’est pas bien fermé ou encore ceux de la musique instrumentale de certaines musiques… la vie était différente tout d’un coup… 

J’ai accepté mon handicap et je ne vous cache pas que je porte mon appareil uniquement lorsque je me sens très fatiguée car les nuisances sonores sont génératrices de maux de tête parfois très insupportables. De plus, les animaux comme les chiens ont horreur des ultrasons que génèrent ces appareils tout comme de nombreux autres mammifères et félins. On découvre un autre univers avec ses règles. Cela dit, j’entends bien car j’ai pu développer des facultés d’écoute active, un sens de l’observation hors du commun et des qualités d’empathie. Ce que je veux dire, c’est que le handicap n’est pas une fatalité. En effet, j’ai pu, malgré ce dernier, apprendre le mandarin (au niveau basique) et décrocher de superbes postes dans de belles entreprises et auprès de responsables de qualité. Mon curriculum vitae n’a rien a envié à une personne « entendante » puisqu’ aujourd’hui, je travaille dans la promotion des investissements et que communiquer est mon quotidien.

Que pourrais-je dire aux entendants ? Sachez que les malentendants sont comme vous! Ils ont une soif de communication et ils peuvent vous apporter bien plus que vous ne le pensez. D’ailleurs, toutes les personnes handicapées ont des qualités que vous ne pouvez même pas imaginer. En effet,   notez que le cerveau humain déteste les déséquilibres, il cherche donc à s’adapter continuellement. Aussi, je voudrais vous rappeler que les problèmes d’audition deviendront de plus en plus fréquents dans les années à venir puisque le port des écouteurs est devenu aussi banal que celui des lunettes. Rassurez-vous donc tous ! Vous serez sujet à une surdité à un âge de votre vie. Par conséquent, n’ayez pas pitié. Apprenez juste à faire preuve d’empathie en évitant par exemple de parler dans vos barbes et de vous offusquer que l’on vous fasse répéter. Il vaut mieux bien comprendre plutôt que partir sur un malentendu. Aussi un petit conseil à mes amis : mettez vous à ma droite, s’il vous plait, mon oreille gauche est un peu plus « bouchée ».

J’espère donc que maintenant vous nous regardez différemment, que les parents qui liront cet article seront rassurés et que les malentendants comme moi se réjouiront de ne pas être des cas isolés.

À propos

CEO's Executive Assistant at IPA for Côte d'Ivoire - African Art & Culture Blogger at Originvl - Photography & Tourism Blogger at My Beautiful Côte d'Ivoire and Generalist blogger at My Overviews

Tagged with: , , , ,
Publié dans Carrière, Coaching, Développement Personnel
One comment on “Sourde… et alors?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Vous avez aimé !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 1 580 autres abonnés

Retrouver tous les articles
%d blogueurs aiment cette page :