Oui pour un diplôme mais pas pour un diplôme sans issue !

Chaque année, de nombreux jeunes à travers le monde se retrouvent au chômage bien que diplômés. La faute à quoi? La faute à l’engouement pour des filières engorgées où il n’y a pas de réelle possibilité d’emploi. En Côte d’Ivoire, le phénomène est le même compte tenu du fait que l’on est encore resté dans une logique d’apprentissage du savoir et non du savoir-faire. Explication.

Oui pour un diplôme mais pas pour un diplôme sans issue !

Aujourd’hui, il n’est pas étonnant de voir des jeunes BAC+4, BAC+5 se retrouver à faire de petits « djossi* » (ou petits boulots en nouchi) pour arrondir les fins de mois. Certains se retrouvent même à choisir l’option de l’entreprenariat bien qu’ils n’aient pas la réelle motivation d’apporter une solution à un problème. C’est surtout une option de la nécessité de rester actif. Mais dans les faits, quel est le problème ?

Nous sommes dans une monde du savoir-faire et du savoir-être

Le réel problème, c’est l’analyse de l’évolution du monde et de la société. En effet, nous ne sommes plus dans une monde du savoir. Nous sommes dans une monde du savoir-faire et du savoir-être. Et cela est encore plus valable sur le continent africain.
La théorie, c’est bien mais la pratique, c’est mieux. Nous nous retrouvons dans des situations où les jeunes reçoivent des formations en masse dans des institutions reconnues ou pas. Puis, on laisse le marché de l’emploi décider de leur avenir. Il est vraiment nécessaire qu’il y ait une planification en amont. Il y a des filières qui offrent de nombreux emplois chaque année mais qui ne trouvent pas de preneurs tandis que d’autres proposent un faible nombre de postes et se voient envahies par des montagnes de CV.

Quelques solutions pour palier cette situation

Si vous êtes étudiants ou en recherche active d’emploi, voici quelques solutions, non exhaustives, que j’ai expérimentée :

  1. Opter pour une double formation : par exemple, une formation d’assistante de direction et une licence en communication digitale. L’importance d’un double diplôme est non pas d’afficher un parcours ultra studieux mais bel et bien d’avoir des options pour évoluer et aussi de donner une autre dimension à votre profil.
  2. S’autoformer : Apprendre, toujours apprendre. Il est important d’apprendre à vous former vous même. Par exemple, j’ai un BBA International Business Management majeur Finance et mineur Communication. J’ai donc décidé d’accentuer mes connaissances en communication en lisant des livres spécialisé. Et je me suis formée grâce aux tutoriels à l’usage de Photoshop et Final Cut Pro.
  3. S’investir dans une vie associative : il est important d’avoir une vie associative et d’être pleinement investi pour pouvoir développer des aptitudes professionnelles. Cela vous permet d’enrichir votre réseau et surtout de renforcer votre personnalité car vous êtes confronté à des situations que vous pourrez bien rencontrer dans le milieu professionnel.
  4. Maximiser les stages : Comme je l’ai dit nous sommes dans un monde du savoir-faire et du savoir-être. Les recruteurs privilégient, de plus en plus, les profils opérationnels et polyvalents. En d’autres mots, choisissez bien vos stages et assurez-vous de vraiment apprendre un métier. J’ai décroché mon premier emploi en ayant à mon actif 18 mois de stage en entreprise + 2 ans comme présidente d’association. Il ne fait nul doute que cela a extrêmement penché en ma faveur.

En conclusion, même s’il est vrai que choisir sa formation est quelque chose de très difficile, il est vraiment important d’analyser l’évolution du marché pour ajuster ses choix. Le monde change, les métiers évoluent et certains sont voués à disparaitre. Il est donc nécessaire de bien choisir dès maintenant et de rester à l’écoute du marché et de son évolution pour savoir s’adapter. 

À propos

CEO's Executive Assistant at IPA for Côte d'Ivoire - African Art & Culture Blogger at Originvl - Photography & Tourism Blogger at My Beautiful Côte d'Ivoire and Generalist blogger at My Overviews

Tagged with: , , , , , , , , ,
Publié dans Afrique, Carrière, Coaching, Développement Personnel, Inspiration, Monde
2 comments on “Oui pour un diplôme mais pas pour un diplôme sans issue !
  1. TEDJE AHOUMA GASTON dit :

    j’apprécie ce que vous faite, moi j’ai ces problèmes là. j’ai un BTS en industrie agroalimentaire et chimique et j’ai fait un an de stage a l’institut pasteur de cote d’ivoire sur la recherche des bactéries, la préparation des milieux de culture, les d’antibiogramme,des analyses des eaux…ensuite j’ai fait la formation en cosmétologie, et moi même j’ai réalisé la liqueur, les shampoings, bains corporel, savon de lessive et corporel dans une structure mais depuis je postule mais en vain alors je voudrais que vous m’aidiez a trouver du travail.

    J'aime

    • Isabelle dit :

      Bonjour, je vous remercie de votre message et je trouve votre parcours très riche. Vous avez de vrais atouts. Maintenant j’ai une vraie problématique. Votre requête :  » je voudrais que vous m’aidiez à trouver du travail ». Je vais vous expliquer pourquoi elle est contre productive.
      Premièrement, je ne vous connais pas. Donc je suis en droit de me dire « Mais, ce monsieur se prend pour qui pour penser que je devrais l’aider » ou encore « Au nom de quoi je devrais l’aider? ». Vous devez vous enlever ce genre de mécanisme de réflexion de la tête. Personne ne vous aidera comme ça juste par ce que vous lui avez envoyé un message sur les réseaux. On a aucune visibilité sur votre CV et vos réalisations. Evitez donc ce genre d’approche.
      Deuxièmement, vous mettre dans cette posture est très mauvais. Vous êtes demandeur et désespéré et prêt à tout accepter… Très mauvais. Je peux donc ainsi tout vous proposer même le salaire le plus indécent. Et surtout cela me montre que vous n’avez pas confiance en vous.
      Je voudrais donc vous dire qu’il faut persévérer. Quand j’étais au chômage, j’ai envoyé plus de 2500 CV en 11 mois pour obtenir un minimum de 45 entretiens pertinents et décrocher 2 contrats en CDD avant d’être embauchée pour mon poste actuel. Combien de CV avez vous envoyé? Ressaisissez- vous car, en l’état actuel, personne à part vous même ne pourra vous aider. Ayez le mental positif dans un premier temps. Vous verrez que cela change tout. Je vous souhaite une bonne réception et surtout gardez le cap.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Vous avez aimé !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 1 580 autres abonnés

Retrouver tous les articles
%d blogueurs aiment cette page :