Voyage nature et découverte au Gabon

Je me suis rendue à Libreville durant le week end de la Pentecôte pour un séjour nature. J’avais envie de faire une coupure avec l’agitation abidjanaise et de me retrouver déconnectée et en phase avec la Nature. Libreville a été très vite l’option que j’ai validé. J’en ai profité pour revoir de bonnes amies Gabonaises avec qui j’ai passé de superbes moments à Bordeaux, durant mes années d’études. J’ai pu découvrir Libreville, Cap Santa Clara et la Baie des Tortues Luth.

Destination : Gabon – Du 22 au 25 mai 2015

Jour 1 : Sortie nocturne

Aéroport International Léon Mba

Je suis arrivée le vendredi soir à l’Aéroport Léon Mba de Libreville. Pour ceux qui ne savent pas, Léon Mba a été élu premier Maire de la ville de Libreville en 1956. Il devint, plus tard, le premier Président de la République du Gabon jusqu’à sa mort en 1967. Il faut noter que l’indépendance du Gabon est proclamée le 17 aout 1960.

Après avoir terminée les formalités, mon ami Jessye m’a récupéré à l’aéroport et nous nous sommes rendus directement chez mon amie Ody. Bagages déposés, petite tenue de soirée portée et me voilà prête pour aller découvrir Libreville By Night !

LBV by Night

Nous sommes partis au SkyLife by Mayena situé à Pont de Guégué qui venait juste d’ouvrir. Il s’agit d’une entreprise hôtelière dénommée LifeByMayena qui a pour but de devenir le standard de qualité de l’innovation et de la créativité dans le milieu de la restauration au Gabon. La compagnie réunit un groupe de professionnels passionnés dans un cadre familial. Elle s’efforce ainsi de forger des partenariats avec des marques de renommée mondiale. L’objectif est d’offrir des saveurs authentiques localement, tout en développant sa propre identité. Nous avons donc pris un petit verre au Lounge Bar SkyLife By Mayena qui offre une vue sur Libreville. Ensuite nous nous sommes rendus dans les Night Club qui ont le vent en poupe. Ils sont essentiellement regroupés dans la « Montée » du quartier Louis et ses alentours. Nous avons participé à une Soirée sponsorisée par Moet & Chandon qui était intéressante.

Je me suis laissée allée au son du Djazzé gabonais que j’apprécie tout particulièrement. Découvrez une Djazzé avec la chanson La Mini – Nga de J-Rio, un de mes chanteurs gabonais  préférés.

 Jour 2 : Découverte de Cap Santa Clara

 

Levée de bonne heure, et après être partis faire un tour au port puis au super marché, nous avons pris la route pour Cap Santa Clara.

Sur la route, j’ai pu constater que la modernité de la ville d’un point de vue architectural. En effet, les bâtiments sont construits avec une vue face à la mer. Cela donne un joli bord de plage avec de nombreux boulevards. Ainsi, nous apprécions la modernité de ses imposants bâtiments sur le boulevard de l’Indépendance et vers le haut du boulevard Triomphal El Hadj Omar Bongo Odimba. On constate que la ville a perdu pratiquement tout son patrimoine historique et son identité architecturale dû à la période de la spéculation immobilière liée au boom pétrolier des années 1970 et 1980. Néanmoins, la ville reste agréable puisqu’offrant une belle vue sur la mer.

Cap Santa Clara

Cap Santa Clara est la plus grande péninsule qui sépare l’Estuaire du Gabon de la Baie de Corisco. Elle s’étend dans l’embouchure de l’estuaire au nord de Libreville à environ 20km et est accessible par la route et la mer.

Dès que nous sommes arrivés, nous avons entamés une belle marche pour arriver sur un petit cabanon en bois aménagé pour faire une petite pause. Je n’ai pas pu résister à l’envie de prendre quelques photos.

 

Nous avons ensuite cassé la croute avant d’aller nous promener sur le bord de mer. La nature est belle et paisible. Avant d’arriver au croissement entre la mer et la mangrove, nous avons traversé la formation rocheuse du Cap à la marée basse. Nous avons également pu admirer les palétuviers essentiellement rouges avec leurs grosses racines.

Après cette belle promenade entre eau douce et eau de mer, nous avons rejoins le véhicule en passant par la forêt.

La pause culinaire 

De retour à Libreville nous avons été mangés des crabes farcis et des soles braisés ! Un régal ! Les crabes farcis sont succulents ! Et pour ceux qui ne savent pas, il s’agit d’une spécialité très gabonaise. Vous en trouverez nature, à la sauce tomate ou au curry. Ils sont légers et assaisonnés comme il faut. Le nec-plus-ultra est d’ajouter un filé de jus de citron et c’est l’extase ! Rien que d’en parler, je salive !
Au niveau de la sole, elle était super succulente. Il suffisait également d’ajouter un filet de citron et c’était parfait.

Jour 3 : La Baie des Tortues Luth

Parc National de Pongara et la Baie des Tortues Luth

Nous avons pris nos sacs à dos et nous nous sommes rendus au port pour prendre le bateau direction la Baie des Tortues.

Après 20 minutes en bateau à apprécier l’estuaire du Gabon et découvrir le paysage maritime, nous arrivons à la Baie des Tortues Luth.

Elle est située dans le Parc National de Pongara, une aire protégée dotée de forêt, savane, lagune et bordée par l’océan. Chaque année, durant la période allant de novembre à février avec un pic en décembre et janvier, des tortues marines se retrouvent pour pondre. L’on peut les observer durant la nuit. Ce site est aussi intéressant pour l’observation des baleines sur la période de juillet à septembre avec un pic en août.

Nous avons opté pour une simple journée détente. Après le cocktail de bienvenue, nous avons pu déguster une série de plat autour de la mer. Pour moi c’était carpaccio de poisson et des langoustes avec des légumes.

Après ce copieux repas, ce fut la détente. Entre bronzage, lecture, baignade, prise de photo du paysage et gossips entre nanas.  C’était un moment paisible de détente.

J’ai pu découvrir la bière gabonaise la Regab qui nous ont été offertes par des vacanciers.

Joli coucher du soleil

De retour sur Libreville, nous avons appréciés le coucher du soleil en sirotant un cocktail rhum-gingembre dans un petit cabanon en bordure de mer.

Appréciez-vous même…

La dernière soirée…

De retour à la maison, nous avons dégusté des spaghettis aux moules du Gabon préparés à la méthode italienne. Et j’ai également pu savourer un plat d’huitres. Ce que je peux dire… c’est que le Gabon est une destination à favoriser pour les fruits de mer, poissons et autres crustacés. Les produits sont frais et les populations savent les préparer !

Pour finir, le séjour : Petite sortie au No Stress, un club tendance de la capitale Libreviloise pour se laisser bercer une dernière fois sur le Djazzé ou le Ndmen (avec quelques chansons de J-Rio). Cette petite sortie a été très sympa. Une petite bouffée d’oxygène avec des amis installés à Libreville.

 

En définitive….

J’ai quitté le sol gabonais le lundi matin avec la certitude de revenir dans un avenir très proche pour en savoir plus sur la pierre du M’Bigou. Cette visite s’est faite quelques semaines plus tard dans un cadre plutôt professionnel cette fois-ci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s