10 mauvaises habitudes que les Hauts Potentiels bannissent

Mon travail, m’a permis et, me permet, encore, de travailler en étroite collaboration avec de hauts potentiels. Être au contact de ces personnes est très intéressant si l’on est très observateur. Ils ont des profils certes différents mais des méthodes, habitudes et façons de fonctionner qui sont parfois quasi similaires et ceci quelques soient leurs origines, leurs formations et leurs domaines d’expertises. Ce qui m’a conduit à me dire qu’il y a un ADN du Haut Potentiel. Aujourd’hui, je vais vous partager les attitudes que les Hauts Potentiels bannissent pour atteindre leurs objectifs. En effet, lorsque vous travaillez avec des Hauts Potentiels, il y a des attitudes qu’il faudra apprendre à gommer au fur et à mesure. Vous verrez qu’elles vous conduiront au succès.

Voici les 10 habitudes à bannir pour atteindre le succès

1. Être jaloux et envieux

Si quelqu’un autour de vous à du succès, soyez heureux pour lui ou pour elle. Vous ne connaissez pas ses batailles. Et elles sont surement différentes des vôtres. De plus, le succès apporte le succès. C’est un cercle vertueux. Rappelez-vous que tout le monde aspire au succès. La bonne attitude à avoir est de se réjouir et de s’enquérir des méthodes mises en place pour les adapter à sa propre réalité.

2. Regarder tout le temps en arrière

Il y a certaines personnes qui restent attachées au passé. Elles sont obstinées par ce qu’elles auraient pu faire ou du faire autrement. Il faut prendre note que ce qui est fait est fait. Nous ne pouvons pas changer le passé mais nous pouvons apprendre de nos erreurs. L’idée est de tirer les leçons du passé et de prendre les dispositions pour que les situations ne se reproduisent plus à l’identique. Mais rester accroché au passé est une erreur fondamentale. Cela vous empêche d’apprécier le présent et de bien visualiser le futur.

3. S’excuser à longueur de journée

Nous faisons tous des erreurs. Il est donc nécessaire de s’excuser sans toutefois se discréditer. De plus, une fois que les excuses ont été formulées, il est temps de prendre le taureau par les cornes et de trouver une solution.  En effet, si vous passez votre temps à vous excusez, vous finirez par être identifié comme la racine du problème… et ça, c’est très contre productif. Donc on s’excuse et on trouve des solutions. C’est plus proactif.

4. S’inquiéter de son âge, de son manque d’expérience, de son succès

Les personnes qui passent leur temps à se focaliser sur leurs faiblesses avancent lentement. En effet, nous avons tous des faiblesses et des défauts. Mais est ce que c’est nécessaire d’en faire une montagne? La meilleure attitude à avoir est de se concentrer sur l’apprentissage. Oui, développer ses forces, ses qualités pour les renforcer est plus productif. Il faut donc maximiser sa formation et apprendre toujours un peu plus. L’idéal serait aussi de lire les biographies de personnes inspirantes. Ces personnes qui n’étaient pas destinées au succès, selon les normes définies par la société, mais qui ont réussi.

5. S’associer à des personnes négatives

Les personnes négatives détruisent votre énergie créative. Elles projettent sur vous leurs peurs. Il est donc plus que nécessaire de s’éloigner d’elles. En effet, elles ne vous apporteront rien que des angoisses. De plus, pourquoi demander des conseils à des personnes qui n’ont jamais rien entrepris. Elles n’ont rien fait car elles ont peurs. Leurs réponses seront toujours liées à leur peur de sortir de leur zone de confort. Sélectionnez donc bien les personnes de votre entourage.

6. Se réveiller sans plan le matin

La gestion du temps est crucial pour atteindre ses objectifs. Il est important de clarifier ses objectifs et d’avoir un plan d’action chaque jour. Savoir ce que l’on ferra réduit le stress et l’anxiété. Apprenez à développer les To Do List. Vous savez ces petites listes où l’on programme les activités que l’on souhaite réaliser. Vous avez le droit dans ces listes d’inscrire des pauses mérités comme « faire une sieste », « lire pendant 10 minutes ». Une To Do List ne signifie pas obligatoirement de faire des choses intellectuelles pour atteindre notre objectif. On peut aussi y insérer des loisirs pour équilibrer nos activités. Une des solutions est de tenir un Bullet Journal.

A lire aussi :

Débutez votre propre Bullet Journal avec ce kit sur Amazon FR

7. Avoir peur du changement

Le changement… on en parle? Les personnes qui ont peur du changement ont en réalité peur de sortir de leur zone de confort. En général, ce sont des personnes qui ont oubliés la nécessité de se challenger. Le changement doit être perçu comme un moyen de renaitre et de réajuster ses plans et sa stratégie pour mieux atteindre ses objectifs. Je m’appuie beaucoup sur la culture japonaise pour intégrer le changement. En effet, les Japonais adoptent une capacité d’adaptation aux changements du fait des séismes et  tempêtes naturelles qui touchent leur pays chaque année. Apprendre à renaitre de ses situations demandent une capacité d’adaptation et une grande distance vis-à-vis des choses matérielles et physiques. Il est donc important d’apprendre à faire preuve de détachement pour mieux s’adapter au changement. Rien n’est jamais figé. Tout évolue plus ou moins vite autour de nous.

8. Laisser ses plaintes prendre le dessus sur ses problèmes

Je vais mettre ici en avant le côté rabat-joies du bon Français. Oui ! Oui! On le sait tous. Cette petite tendance à se plaindre, à bougonner, à grommeler lorsque quelque chose ne se passe pas comme l’on veut. Mais est ce que c’est la solution? En fait, bien que ce soit souvent la première réaction qui nous traverse, il est important de rester pragmatique. Se plaindre d’une situation ne la fera pas nécessairement évoluer. Nous allons libérer notre frustration et ensuite ? Nous resterons plantés là. L’idéal est de se pencher sur le problème et trouver des solutions même si elles ne portent pas leurs fruits dans l’immédiat.

9. Se laisser distraire par les voleurs de temps

Les voleurs de temps sont le collaborateur qui a toujours une bonne petite blague à raconter ou encore les réseaux sociaux. Votre téléphone, votre pire ennemi. Il est devenu votre réveil, votre agenda, votre pense-bête, votre montre, votre To Do List, votre reminder… bref votre pire ennemi. Il faut apprendre à se séparer de ces bouffeurs d’énergie pour rester concentré sur vos objectifs. Apprenez à dire NON pour votre bien être.

A lire aussi :

 

10. Abandonner au premier échec

L’échec fait parti de l’aventure. En effet, sans échec nous nous reposerions sur nos lauriers. Nous avons besoin des échecs pour nous remettre en question et affiner nos projets. L’échec doit donc être perçu comme un baromètre de l’apprentissage. Une boussole permettant d’ajuster sa trajectoire. Par ailleurs, l’échec nous permet de mieux savourer la victoire. Apprenez donc à vivre avec lui et surtout ne le considérez pas comme une fatalité. Il est là pour nous apprendre des choses sur nous.

 

Les Hauts Potentiels bannissent ces attitudes dans leur façon de travailler. Ce qui leur permet de toujours resté concentré sur les objectifs. Je ne dis pas que dans la pratique tout est facile. Ils restent des humains avec des sentiments et des émotions. Mais, cet ADN est inscrit en eux. Observez votre entourage et dites nous si vous pensez à d’autres attitudes que les Hauts Potentiels ne font pas que j’aurais oublié de lister.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s