Désordonné mais organisé : Oui, c’est possible !

On dit souvent que l’ordre va avec l’organisation. Je ne suis pas si sûre. Je suis le genre de personne « bordélique » depuis mon enfance. Vous savez le genre d’enfant qui à son placard à vêtement toujours en désordre, idem pour les chaussures ou les cahiers et livres scolaires qui sont étalés ça et là sur le bureau. Le rangement et l’ordre n’étaient pas mon point fort. Mes sœurs sont, quant à elles, des modèles de rangement sans être des maniaques. Pour dire que ça faisait vraiment tâche (rire). Cependant, j’ai toujours eu une pensée logique et organisée dans mon travail. J’ai longtemps cherché à travailler sur mon côté bordélique. Mais j’ai compris que j’avais sûrement trop de choses matérielles en ma possession où que je préférais toujours régler des tâches que je jugeais importantes et urgentes immédiatement et laisser s’accumuler les autres. Allons un peu plus en détail.

On peut être désordonné et organisé : C’est possible !

J’ai récemment lu une enquête réalisée par Eric Abrahamson, un professeur de management de l’Université Columbia à New York. Dans cette étude, il remet en question les adeptes de plus en plus nombreux, de l’ordre à tout prix. Cette nouvelle devise de la société actuelle, aseptisée et bien rangée où il faut jeter, trier et classer est remise en question. Il fait allusion à toutes ces émissions de nettoyage pour permettre à des personnes pauvres de se débarrasser de leur fouillis ou encore ces émissions de relooking des maisons pour leur donner un aspect d’espace de décoration qu’il ne faut pas toucher. Mais et si le désordre dont on parle fait partie de la vie ?

Maintenir le fouillis ou ranger systématiquement sont une réelle perte de temps

Pour Eric Abrahamson, il est clair qu’un fouillis complet est improductif. Cependant, ranger tout systématiquement est une réelle perte de temps. En effet, il va être beaucoup plus efficace de laisser 10 à 20 documents s’empiler sur son bureau que d’interrompre sans cesse son travail pour les classer. Par conséquent, on comprend aisément que désordonné peut complètement rimer avec organisé.

Je vais parler de mon expérience personnelle. Je peux paraître désordonnée lorsque l’on verra s’empiler sur mon bureau une pile de facture. Elles sont là, s’accumulent, mais je sais qu’elles sont finalement classées par ordre d’arrivée et qu’il me suffira de 30 minutes à 1 heure pour les traiter et les classer. Cette tâche est banale et pas nécessairement urgente à l’instant T. Ce qui ne nécessite pas nécessairement que je la traite immédiatement. C’est comme lorsque vous lancez plusieurs machines à laver car il fait beau. Vous laver un maximum de linge. Une fois qu’il est sec vous l’installez à un endroit et vous le repasserez soit en fonction de vos besoins soit un après midi où vous aurez décidé de dédier un créneau à cette tâche. Cela ne fait pas de vous une personne désordonnée. Mais si une personne entre chez vous à l’improviste… elle aura vite fait de vous traiter de désordonnée et de personne peu organisée.

Je pense vraiment que tout est question de priorité. Par exemple, il y a des personnes qui ont des espaces de vie propres et nickel… mais prenez garde à ouvrir un de leur tiroir. Vous y verrez un vrai foutoir. C’est de l’apparence.

L’objectif est de gagner du temps et de rester efficace

En fait, je pense que chacun a un type d’intelligence différent. Pour moi, la discipline réside à classer dans la même pile les documents qui ont un lien entre eux. Ainsi, même dans un fouillis apparent vous saurez retrouver votre document en 5 minutes. C’est à ce moment là que l’on dira que vous êtes efficace. Le tout n’est pas d’avoir des espaces de rangement ultra moderne et précis. Le tout est de gagner du temps et de l’espace en trouvant rapidement ses affaires. C’est pourquoi, j’ai pris plaisir à développer un art de vivre différent où moins vaut plus. J’apprends à vivre avec moins de choses matériels et surtout à ranger selon la méthode KonMari qui me correspond tout à fait.

Cela dit, je reste toujours un peu bordélique mais toujours organisée. La vérité est que je n’aime pas travailler en flux tendus. Cette méthode de travail génère beaucoup de stress. J’aime donc travailler en fonction des priorités fixées par ma hiérarchie ou par moi même. Ainsi, je ne laisse pas l’urgence des autres devenir la mienne et je reste organisée et ordonnée selon ma perception. Autre point, il faut savoir que l’on ne peut pas changer quelqu’un. Vous pouvez lui partager des outils mais cette personne est libre ou non de les appliquer.

En définitive, j’ai compris, pour ma part, que mon côté désordonné est aussi une qualité. En effet, il me permet d’être plus souple avec les choses de la vie. Le désordre apporte parfois des surprises car il vous permet d’être souvent créatif et de sortir des sentiers battus. Aussi, il y a des désordres organisés. Il faut savoir qu’une personne désordonnée sait très bien où se trouve ses affaires dans son désordre. C’est pourquoi, je dis que être désordonné ne signifie pas être désorganisé. La preuve en est, je suis une personne très organisée dans mon travail et d’ailleurs mon travail consiste à organiser beaucoup de choses. Par conséquent, si vous aussi êtes désordonné, ne vous blâmez pas nécessairement. Tâchez juste de trouver les astuces pour toujours gagner du temps dans vos espaces de vie pour ne pas en perdre en étant à la recherche de tels ou tels objets ou papier. L’objectif est de rester efficace et de perdre le moins de temps dans la réalisation d’une tâche car moins vaut plus!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s