11 bonnes raisons de faire un tour en montgolfière

Faire un tour en montgolfière est un rêve d’enfant que j’ai réalisé à l’âge de 22 ans. Ce qui est très amusant dans cette expérience c’est que je n’ai pas payé 1 franc. En effet, j’ai choisi cet établissement pour réaliser un stage facultatif durant mon cursus académique. Chez Planete Balloon, je travaillais étroitement avec JC. Brassart et la comptable. Nous étions 3 dans l’entreprise et j’ai vraiment beaucoup appris. J’ai surtout réussi à obtenir 3 promesses de contrats avec 3 entreprises chinoises après seulement 3 mois de négociation. Je venais de rentrer de mon semestre académique chinois et je souhaitais continuer à développer les relations avec la Chine que je considérais déjà comme la future première puissance économique mondiale. C’est donc en réalisant ma mission qui était un stage non rémunéré que mon responsable me fit ce cadeau : Un tour en montgolfière ! Vous n’imaginez pas ma joie ! Voici donc 11 bonnes raisons de faire un tour en montgolfière.

11 Bonnes raisons de faire un tour en montgolfière

1. Voir le pays d’en haut

Lorsque vous volez en montgolfière, vous découvrez votre pays autrement et vous appréciez ses paysages d’un autre oeil. Me concernant, nous avons survolés une partie de la Loire. En effet, Planete Balloon était à l’époque installée à Sainte Catherine de Fierbois sur la route de Sainte Maure de Touraine. A deux pas de chez mes Grand-Parents et donc un spot idéal pour apprécier les châteaux de la Loire. Petite parenthèse, je suis fière de ma région, nous avons les plus beaux châteaux de France. Par ailleurs, lorsque vous êtes en hauteur, il n’y a plus de stress. Vous pouvez savourer la beauté du patrimoine et de la nature et vous laissez émerveiller « par monts et par vaux ». C’est par ailleurs une activité idéale pour les amateurs de photographie. Ils auront de magnifiques paysages à leur merci.

2. Accessible à tous

3. Si vous aimez l’improvisation, c’est une activité pour vous

En montgolfière, aucun vol n’est semblable à un autre. Il n’y a pas d’itinéraire tout tracé. Pourquoi? Tout simplement par ce que l’engin est porté par les vents. Le rôle de l’aéronaute, soit le pilote, est de vérifier les conditions météorologiques et ainsi de se servir du vent en faisant monter ou descendre le ballon. Ce qu’il faut comprendre c’est qu’il n’est pas le seul maître à bord. Il doit composer avec les vents. Donc soyez certains que vous serez toujours surpris en pratiquant la montgolfière.

4. Un beau spot pour apprécier le lever et le coucher du soleil

En général, l’on pratique la montgolfière en s’appuyant sur les conditions météorologiques. Et le « must » c’est qu’elles sont optimales pour une balade à l’aube et au crépuscule. En effet, ce sont les moments où le soleil ne chauffe pas trop l’air. Et ce sont aussi des moments précieux de la journée puisque les paysages sont sublimés par une lumière exceptionnelle ou une légère brume.

5. On n’a pas le mal de l’air…

Contrairement aux idées reçues, en montgolfière il n’y a pas de mal de l’air. En effet, c’est un engin très stable. La nacelle ne balance pas. Nous ne sommes donc pas sujet au vertige et au mal de l’air lorsque nous sommes en hauteur. Cependant, ces derniers peuvent se manifester lorsque l’on aura les pieds sur terre à la suite d’un atterrissage un peu trop mouvementé dû au vent.

6. C’est une activité qui peut se pratiquer en petit comité et en famille

Les nacelles des montgolfières ont des capacités différentes. Selon leurs tailles, elles peuvent accueillir 2 à 16 passagers. Il faut donc vous renseigner auprès de la structure qui organise le vol. Alors Messieurs, si vous souhaitez apporter un brin de romantisme à votre relation, voici une activité idéale qui sort du commun. Elle vous offrira un moment unique avec votre amoureuse. En famille ou entre amis, c’est l’occasion de construire un souvenir inoubliable.

7. C’est une activité écologique

Le moteur d’une montgolfière est un brûleur qui chauffe l’air du ballon. L’air doit être au moins 60°C supérieur à la température atmosphérique pour permettre au ballon de s’élever. Ce brûleur marche au gaz propane qui est un carburant non polluant. Par ailleurs, la montgolfière est un mode de déplacement silencieux. En effet, lorsque l’on n’active pas le brûleur et que l’on laisse le vent porter le ballon, l’on évolue silencieusement. On peut donc plus facilement apprécier la faune se déplaçant ça et là sans déranger leur activité. C’est donc une activité éco-touristique.

8. C’est instructif

Lorsque vous faites un tour en montgolfière vous avez l’opportunité de remonter dans l’histoire, d’apprendre le vocabulaire technique et surtout d’avoir un cour de pilotage intégrant la maîtrise des courants d’air chaud et froid. C’est ainsi que j’ai appris que le berceau de la montgolfière est la ville de Annonay en France. C’est dans cette ville que se perpétue la fabrication des ballons d’air chaud qui avaient déchaîné la chronique au XVIIIe siècle. En effet, à l’époque les frères Montgolfier en lançant ce projet se sont attirés les foudres et les encouragements de leur contemporains avant de réaliser cette folie : voler dans le ciel pour aller toujours plus haut. D’ailleurs saviez-vous que l’on peut même aller dans l’espace avec une montgolfière? Cet engin est capable de s’élever et de traverser les différentes couches d’ozone. C’est ainsi que des français se sont penchés sur la question pour rendre cela possible. Voici un article sur le sujet. Cliquez ICI.

9. Il ne fait pas froid dans la nacelle

Encore une autre idée reçue. Lorsque vous êtes dans la nacelle, il ne fait pas plus froid que si vous étiez au sol. En général, la température est sensiblement la même et il n’y a pas de courant d’air car l’engin vole dans le sens du vent. Je vous conseille juste de prendre une petite laine si vous faites des vols de soir pour vous réchauffez après l’atterrissage. Aussi, je vous invite à prévoir des bottes de pluie pour pouvoir patauger dans les champs au printemps et en automne. Je vous dis cela car en général, la montgolfière termine son vol dans un champ, espace découvert et propice pour ranger le ballon. Ce que je peux dire c’est que à bord du ballon, il peut faire chaud surtout lorsque l’on est grand. Le brûleur dégage beaucoup de chaleur et il est important de prévoir un chapeau ou une casquette pour se protéger des fortes chaleurs.

10. Vous ne voyez pas le temps passer

En général, un vol dure une heure. Je vous assure que vous ne voyez pas le temps filer. Pratiquer la montgolfière est une activité complète qui permet à chacun de se familiariser à l’engin. En effet, avant, pendant et après le vol, vous vivez une expérience unique de découverte et d’apprentissage. Une découverte d’autant plus riche qu’il y a tout un imaginaire autour de cet engin.

11. C’est une activité qui peut se révéler sportive

Ce que j’apprécie dans la montgolfière, c’est le soin que l’on doit mettre pour s’assurer que le vol se déroulera bien. Il ne s’agit pas seulement de monter dans l’engin et de se faire transporter. C’est une activité qui demande de la patience et de l’observation. Elle est également sportive car vous imaginez qu’avant le vol il faut s’assurer que la toile et la nacelle n’ont pas de défaut pour éviter les accidents en plein air. Il est aussi important de se renseigner sur les conditions météorologiques et sur la direction du vent pour avoir une idée de l’itinéraire que l’on aura. Autre point, la toile est hyper lourde. Il faut parfois être 5 pour déplier une toile d’une nacelle pouvant contenir 16 personnes. A l’atterrissage, l’aéronaute a également besoin de gros bras pour replier la toile de la montgolfière et pour faire monter la nacelle sur la remorque. Il y a donc un petit moment sportif à travers les champs, ce qui ne facilite pas toujours la tâche, mais qui est un moment certain de convivialité.

 

Faire un tour en montgolfière est donc une activité idéale. Je ne remercierai jamais assez JC Brassart pour cette opportunité. D’ailleurs, il ne travaille plus à Planete Balloon. Il vendu son projet et sillonne maintenant le continent pour partager son expérience du pilotage et pour développer des prestations d’éco-tourisme. Lors de notre dernier échange, il était entre l’Inde et la Thaïlande. Un vrai baroudeur que j’admire beaucoup car il vit de sa passion.

Et vous ? Avez vous déjà fait un tour en montgolfière ? Avez vous d’autres raisons à ajouter ? Et si vous n’en avez jamais fait ? Quels sont vos freins ?

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s