Astuce pour pratiquer la lecture active et mémorisation

Aujourd’hui, nous allons parler de la lecture active et mémorisation. Beaucoup de personnes trouvent que lire prend du temps, se décourage devant un livre de 400 pages… bref sont rebutés par la lecture. Et pourtant, lire est un moyen de se détendre, d’apprendre, de voyager et pratiquer la lecture choisie devrait être une de nos activités quotidiennes tant nous sommes exposés à de nombreux messages ça et là. Afin de vous aider à renouer le contact avec vos livres abandonnés au fond de vos étagères,  je vais vous parler d’une pratique que j’entretiens depuis le lycée : la lecture active et mémorisation.

Astuce pour pratiquer la lecture active et mémorisation

La découverte de la lecture active et mémorisation

J’ai découvert cette méthode en 2003 lorsque j’étais en seconde. Mon professeur de français M. BO était un grand passionné de littérature. Il voulait redonner l’envie de lire à l’ensemble des lycéens. Il ne manquait pas d’imagination pour développer notre curiosité. Il nous a aidé à développer une méthode de lecture active puis de mémorisation.

Je me rappellerais toujours de cette analyse du Colonel Chabert de Honoré de Balzac. Nous devions lire le livre en pratiquant la lecture active chez nous. Puis il nous demanda de retrouver un passage précis. Chose très facile lorsque l’on avait appliqué la méthode puis, il nous invita à découvrir une technique de  mémorisation : celle de l’organisation logique et visuelle.

Cela fera bientôt 15 ans que je pratique ces techniques. J’ai, bien sûr, entre temps découvert d’autres astuces pour faire des résumés plus rapides des livres ou pour m’assurer que le livre me plaira à lire où pas. Je vais donc vous partager ces astuces.

Qu’est-ce-que la lecture active ?

Avant d’aller plus loin, il est important de rappeler que 2 facteurs influencent fortement la qualité de ce que l’on retire d’un texte : les conditions dans lesquelles nous lisons et la stratégie de lecture adoptée.
Je vais vous présenter des éléments qui favorisent la lecture ainsi que la méthode de lecture active apprise en y ajoutant mes petites astuces.

Créer un environnement physique favorable

La lecture est une activité qui doit se faire dans de bonnes conditions. Les trois variables à ne pas négliger sont (1) l’éclairage, (2) la position et (3) le bruit ambiant.
  • L’éclairage : La lecture sollicite vos yeux. Trouver le bon éclairage ni trop fort, ni trop faible doit être une de vos priorités sinon vos yeux se fatiguent plus vite et votre lecture devient moins efficace. Un bon éclairage est donc la première condition pour permettre à vos yeux d’être efficace et obtenir un bon rendement.
  • La position : Si vous voulez vous convaincre et convaincre votre cerveau de votre intention de lire activement, nul doute que si vous vous affalez sur votre lit, la lecture active sera un peu plus complexe à mettre en pratique. Je vous conseille d’être assis sur une chaise droite et confortable avec une petite table à vos côtés. Avec le temps, vous pourrez vous installer dans un canapé avec une tablette pour prendre vos notes… mais cela vient avec le temps.
  • Le bruit ambiant : Pour pratiquer la lecture attentive, il faut couper toute sorte de distraction sonore. Le bruit, la musique, les bavardages extérieurs, le téléphone, l’ordinateur…. autant de distractions qui peuvent empêcher votre pratique de la lecture active. Au début, je vous conseille de vous isoler afin d’intégrer la méthode à votre rythme. Par la suite, vous verrez, avec la pratique, qu’il est très facile de se créer sa bulle de lecture. Aujourd’hui, je peux pratiquer la lecture active dans n’importe quel lieu dès que les deux premières conditions sont réunies.

Développer une méthode de lecture active

Pour développer une méthode de lecture active, il y a différente étape.

Étape 1 : Préparer votre lecture

Prendre un temps pour penser à ce que vous allez lire

Vous devez, avant de vous lancer dans la lecture, essayer de situer votre lecture dans un contexte plus vaste. Il est important de revoir mentalement ce que vous savez du sujet traité et de trouver le lien avec le chapitre que vous vous apprêtez à lire. Cette pratique est importante pour susciter votre intérêt et vous permettre d’atteindre un meilleur niveau de concentration.

Lire la préface du texte
La plupart des gens négligent la préface du texte pourtant l’auteur y laisse souvent des informations précieuses sur ce que couvre le texte, ce qu’il n’aborde pas et surtout il nous donne une indication sur la spécificité du livre. Cette lecture est importante pour vous permettre de développer une stratégie d’étude basée sur le plan de l’auteur où sur votre besoin personnel. Pour savoir si je vais acheter où non un livre, je lis d’abord la quatrième de couverture puis la préface. Si j’achète le livre, je le classe dans un ordre précis de livre que je veux lire en fonction des points que j’ai besoin d’approfondir personnellement.
Faire un bref survol du chapitre
Cette étape vous donnera une idée générale des idées traitées, des questions posées et de la façon dont elles sont abordées.
Ainsi, vous gagnez à lire l’introduction, les titres de section, le premier et le dernier paragraphe de chaque section et enfin, le résumé ou le dernier paragraphe du chapitre. Cette première lecture vous permet d’avoir une lecture beaucoup plus éclairée et ainsi de mieux comprendre l’argumentaire et le propos de l’auteur.
Poser des questions
Le moment que je préfère. Se poser des questions sur la lecture vous permet, d’une part, de rester intellectuellement alerte et d’autre part, de chercher des réponses spécifiques dans le texte plutôt que de rester sur des impressions générales.
Pour vous poser des questions vous avez trois possibilités  :
  • reformuler chaque titre ou sous-titre en question ;
  • se poser des questions en cours de lecture : quelle est l’idée principale de cette section ? comment les détails supportent-ils l’idée principale ? est-ce-que je peux ajouter d’autres exemples ? quel est le lien entre les différentes idées présentées? quelle est mon opinion sur cette question?;
  • formuler des questions sur votre besoin : qu’est ce que j’attends de cette lecture? quel point je souhaite aborder ou soulever? quelle notion je souhaite acquérir?

Étape 2 : Lire efficacement

Lire paragraphe par paragraphe, section par section
L’idée est de lire dans une perspective de compréhension du texte. Ainsi lire paragraphe par paragraphe ou section par section est important afin de vous permettre de pouvoir répondre à vos questions avant de poursuivre la lecture. De plus, le fait de relire quand vous ne pouvez répondre à votre question vous aide à garder un esprit alerte.
Il y a tout de même une exception. Certaines lectures sont difficiles quand les textes ne  sont pas bien construits. Dans ce cas, je préconise une première lecture rapide pour ensuite dans un deuxième temps faire une lecture approfondie. Après c’est à vous de faire preuve de discernement concernant ce dernier point.
Garder bien en vue le but de l’auteur
Quand vous lisez vous devez faire en sorte de saisir son message afin de pouvoir mieux peser l’importance des différents éléments traités.
Lire comme si vous deviez expliquer à quelqu’un ce que contient chaque section
Un des meilleurs signes d’intégration, c’est lorsque vous arrivez à formuler une explication claire en vos mots de ce que vous avez lu. Il est alors plus facile de faire passer cette information en mémoire.
Souligner les passages importants et inscrire des mots-clés dans la marge
Vous ne devriez pas souligner plus de 10 % du texte, autrement, vous avez des difficultés à identifier l’essentiel de l’ouvrage. Il est préférable de souligner les éléments principaux afin de vous assurer que votre synthèse inclut tous les points.
Sur ce point, je ne surligne et ne souligne plus les passages des livres que je lis. Je fais en sorte de ne rien marquer dans les livres et je passe à l’étape suivante. (mais cette étape vient avec la pratique)
Synthétiser dans vos mots, à la fin de chaque section, ce qui vient d’être lu
Vous devez vérifier si vous avez inclus tous les points importants grâce à vos annotations précédentes et ainsi faire une synthèse avec vos mots du passage. A mon niveau, je tiens un cahier pour chaque livre lu. Ce cahier contient les phrases pertinentes et les résumées des passages que je juge pertinent reformulé avec mes mots, mes réflexions et parfois avec des dessins, schémas et frises. Ainsi je peux faire tenir 5 livres dans un seul cahier et revenir sur les notions qui m’ont marquées. C’est également pratique si vous vous déplacez de prendre un petit cahier léger plutôt que 4 livres. De plus écrire est une activité rentable pour intégrer l’information.
A lire

Qu’est-ce-que la mémorisation ?

La mémorisation est une étape que j’apprécie beaucoup dans la lecture active. En effet, mémoriser un minimum de l’information lue est un moyen de profiter de la lecture. Sinon à quoi cela nous sert de lire?

Vous comprenez à cette étape que la lecture active est un facilitateur. Pourquoi? Le fait de préparer votre lecture et de lire efficacement préparent le terrain de la mémorisation car votre esprit est en alerte et votre cerveau disposé à acquérir de la matière grise. En effet, la lecture active vous permet d’activer de nombreux facteurs facilitant la mémorisation qui sont les suivants :

  • l’intérêt : si vous êtes intéressez par ce que vous lisez par ce que vous souhaitez trouver des réponses, votre intérêt à retenir l’information est déjà suscité de façon naturelle. Ce qui implique qu’il faut vouloir mémoriser.
  • la sélection de la matière : nous ne sommes pas capable de tout retenir dans une lecture. Il faut donc faire un choix, une sélection de l’information. Et ce travail vous pouvez également le faire à travers vos questions.
  • l’organisation logique et visuelle de la matière : la mémoire a besoin d’organisation et pour pouvoir organiser, il faut comprendre car il n’est pas nécessaire de retenir ce qui n’est pas bien compris. Prenez donc le temps de bien comprendre et faites des schémas, tableaux, dessins, écrivez les idées principales et organisez les, créez des liens entre elles. Plus l’information sera organisée, plus facilement vous la mémoriserez. Utiliser des couleurs, des dessins et des schémas permet d’utiliser la mémoire visuelle pour structurer la pensée et ainsi mieux retenir l’information.
  • la récitation de vos écrits : La récitation est le seul moyen qui permet de faire passer le contenu en mémoire de façon efficace et assidue et de l’enregistrer. Elle consiste à dire (tout haut ou dans votre tête) ce que vous avez à mémoriser. Il s’agit donc de vous réciter le contenu de votre note jusqu’à ce que vous en soyez capable d’en redonner tout le contenu sans erreur. Avec le temps, vous apprendrez à définir des notions clés avec des idées principales, ce qui vous permettra de présenter de façon efficace votre idée.
  • penser à ce que l’on vient de lire : Cette étape est l’une de mes préférées. Il s’agit de faire le point sur les idées reçues. On vient de lire un superbe livre, nous avons beaucoup d’informations reçues. Il faut prendre le temps de penser à cette lecture et de créer les connexions avec d’autres matières, d’autres lectures, d’autres situations vécues afin d’exercer votre sens critique. Cette méthode permet d’intégrer le nouveau contenu de façon pratique et utile.

Cet article est un peu long, je le conçois mais il a le mérite d’être clair. Vous disposez maintenant des différentes étapes permettant la lecture active et mémorisation. J’espère que cela vous permettra de lire vos textes de façon plus approfondie en retenant l’essentiel de chacun d’eux bien que certains textes restent vraiment difficiles à lire. Mais pour ceux là, il existe d’autres méthodes comme relire le livre, le lire à haute voix, chercher des mots clés, lire un autre livre complémentaire ou encore essayer d’expliquer ce que vous lisez.

En conclusion, la lecture active exige des conditions appropriées et un haut niveau d’activité. Il est donc nécessaire d’avoir un bon niveau de concentration et d’être conscient de ce que l’on veut retirer de la lecture. Votre esprit critique ainsi que votre recherche d’une meilleure compréhension seront ainsi décuplés en vue de vous permettre de profiter un maximum de votre lecture tout en vous assurant de retenir l’essentiel.  A vos livres !

 

3 réflexions sur “Astuce pour pratiquer la lecture active et mémorisation

    1. Bonsoir, je suis ravie que vous ayez trouvé quelques astuces à travers cet article. Je vous souhaite donc de belles lectures !
      Très Bonne soirée.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s